La pelote picarde

Publié le par Réveil-picard

 

La Balle à la Main est le sport paumiste de base, le jeu de paume à l'état pur, c'est-à-dire le sport réellement pratiqué avec la paume de la main. On peut y jouer à tout âge et à tout niveau. L'origine de ce sport peut remonter loin dans l'Antiquité : diverses hypothèses attribuent la paternité aux Grecs, aux Romains voire aux Celtes. Au XIIIème siècle, la Balle à la Main et la Balle au Tamis coopéraient déjà en partageant le même terrain.

Terrain et balle
C’est le terrain de Balle à la Main, rectangle de 65 mètres sur 12, que l’on retrouve dans nombre de dérivés paumistes. Le Ballon au Poing et la Longue Paume utilisent encore les mêmes terrains. Mais la Pelote Artésienne dans le Pas-de-Calais et le jeu de pelote au tamis de Champagne-Ardenne utilisaient aussi des terrains similaires et une pelote identique.

La pelote picarde compte encore une paire d’artisans, on pourrait même dire artistes, qui fabriquent, sans esprit de lucre, les balles de jeu de paume. Toujours faite de produits naturels, laine et cuir, la pelote picarde pèse environ 40 grammes pour un diamètre de 45mm.

Règles
Des millions de gens connaissent des bases de la Balle à la Main sans le savoir. Le Lawn, tennis anglais, a popularisé une partie de ses règles en les copiant il y a un siècle...

Comptage des points en jeux, composés de 4 "quinze" décomptés à l’origine : 15, 30, 45 (et non 40 !) et 60, avec avantage éventuel au jeu décisif.
Validité de la balle de volée ou du premier bond.
Jeu direct et alternatif : la balle va et vient d’une équipe à l’autre (donc sans passe) quel que soit le joueur d’une équipe qui l’ait livrée ou frappée.
Les différences proviennent des règles "violées" par le tennis, surtout pour ce qui concerne la suppression des "chasses" et des balles "outre". La balle outre est une balle livrée ou frappée au-delà du fond du camp adverse. C’est un quinze gagné directement. La chasse est un système de gagne terrain qui donne le gain d’un quinze en 2 fois après changement de camp. C’est le point d’arrêt de la balle à l’intérieur du terrain que l’adversaire doit dépasser après avoir changé de camp. Le système des chasses est le cœur même du Jeu de Paume et donc de la balle à la Main. Il permet de compenser les éléments naturels qui peuvent gêner une équipe à un moment ou à un autre : soleil dans les yeux, vent fort avantageant le service (livrée) ou le renvoi (rechas) ou déclivité éventuelle du terrain. Il équilibre aussi le jeu en permettant au plus adroit de compenser la force d’un adversaire plus puissant.

Commenter cet article