De l'endoctrinement et de la repentance...

Publié le par Réveil-picard

http://i65.servimg.com/u/f65/13/85/01/19/racist10.jpg

Au Royaume Uni, une nouvelle étape vient d'être franchie dans la dé-virilisation des enfants blancs. Le secrétaire d'État à l'endoctrinement éducation va en effet rendre obligatoire l'inscription au "registre de la haine" des enfants insultant leurs camarades d'écoles.
Les directeurs des écoles primaires devront donc inscrire dans ledit registre tout enfant proférant des insultes comme celles que l'on entend quotidiennement dans toutes les cours de récréations du monde.

Déjà il y a huit ans, les professeurs furent incités à créer de tels registres dans les cas de "racisme". Puis en 2007, ont été ajoutés les sarcasmes "homophobes" et ceux à propos des handicaps.
Ainsi les parents du petit Peter Drury, 10 ans, apprirent que leur enfant allait figurer dans ce registre jusqu'à la fin de ses études. Sa faute? Avoir appelé un camarade “gay boy”.

Dans le même genre, une petite fille de six ans, Sharona Gower fut dénoncée pour son "agressivité raciste". Se faisant ridiculisée, par deux filles de 11 ans, pour avoir des traces de chocolat dans son visage, elle eut le malheur de répliquer à l’une d'elle, qui est noire, “Tu en as toi aussi!”

Et ces deux cas sont très loin d'être des affaires isolés, selon le groupe d’experts pour les libertés civiles Manifesto, ce ne sont pas moins de 40 000 enfants qui sont accusés de racisme et qui sont inscrits au "registre de la haine" tous les ans.

Ces données seront conservées jusqu’à la fin du secondaire dans le but, selon le gouvernement anglais, de contrôler les agressions dites "haineuses". Ces bases de données seront aussi gardées à l’intention du gouvernement et de ses ministères pour la création de campagnes contre "l’intimidation".

Le but est cependant tout autre, à l'instar des décideurs politiques du roman prophétique d'Orwell 1984, ceux qui nous dirigent savent qu'un des meilleurs moyen de contrôler les peuples est encore de les priver de la capacité même de se rebeller.

Et pour cela tout les moyens sont bon: supprimer le service militaire, éradiquer toute cohésion par le biais de la négation des races et incohérence totale, de la promotion du métissage, émasculer les enfants dès le plus jeune âge comme dans le cas présent, promouvoir l'homosexualité, l'individualisme et le consumérisme, détruire la famille, le sentiment d'appartenance à la nation, réécrire l'histoire, culpabiliser les masses etc...

Toutes ces mesures n'ont qu'un objectif: faciliter le changement de population qui s'opère! Les seuls qui convient donc de culpabiliser, pour l'instant du moins, sont nos enfants. Si les résultats s'avèrent probants, nul doute que les autres finiront par y passer aussi afin de ne pas se rebeller contre leurs maîtres.

A l'heure où aucun autre peuple que le notre ne manifeste, à raison, la moindre envie de se repentir de ses actions passées, voici un exemple des résultat de l'éducation que nous font subir les cosmopolites:
http://www.youtube.com/watch?v=EB6EWCzm9Sw&feature=player_embedded


SOURCE:

Commenter cet article